Douleur chronique

Qu’est-ce que la douleur chronique?

Une douleur chronique est définie par le gouvernement canadien comme étant une douleur qui dure plus de trois mois et qui a un impact sur la santé émotionnelle de l’individu. La douleur peut être qualifiée d’ordre primaire ou secondaire. Une douleur chronique primaire est une problématique en soi, définie par le diagnostic qu’on lui donne (par exemple : fibromyalgie, syndrome douloureux régional complexe, toute douleur musculo-squelettique qui est dite «non spécifique », etc.). Le terme secondaire est utilisé lorsque la douleur chronique est conséquence d’un autre diagnostique comme les douleurs en lien avec un cancer, une chirurgie ou tout autre condition entraînant une douleur qui perdure plus longtemps que le temps de guérison normal.

On estime qu’un canadien sur cinq présente des douleurs chroniques. Malheureusement, vivre avec de la douleur chronique altère plusieurs sphères de la vie (santé générale, qualité de vie, santé mentale et émotionnelle). La douleur chronique entraîne également un risque accru de suicide, une fatigue congitive, une diminution d’énergie, des troubles du sommeil, une diminution de productivité au travail (ou à l’école), etc. Il est donc important de la traiter afin d’éviter ou de minimiser ses impacts sur le bien-être des gens.

L’ostéopathie et la douleur chronique

L’approche ostéopathique en lien avec les douleurs chroniques est sensiblement la même que pour toute autre douleur. Une évaluation subjective et objective est complétée pour ensuite établir un plan de traitement qui est offert au patient. Il faut bien comprendre que les soins ostéopathiques vont atténuer les douleurs chroniques, mais font plutôt partie d’une solution pour gérer la douleur et non pour l’éliminer entièrement.

Par son approche globale, l’ostéopathe évalue non seulement les zones d’inconfort, mais bien tout le corps dans son ensemble, pour concentrer son traitement sur les endroits ou il y a un manque de mobilité des structures. Les trois grands systèmes ostéopathiques sont évalués :

  • le système pariétal – qui inclut les muscles, les articulations;
  • le système viscérale – qui inclut les organes de l’abdomen et du thorax; 
  • le système crânio-sacré – qui inclut la tête et le sacrum. 

L’objectif de l’ostéopathe est toujours de retrouver une mobilité des structures et du corps dans son ensemble. Une augmentation de la mobilité du corps améliore non seulement la capacité de se mouvoir, mais contribue également à la diminution des inconforts ressentis au quotidien. 

Puisque les rendez-vous visent la gestion de la douleur, l’ostéopathe décide, avec son client, de la fréquence à laquelle les rendez-vous devrait avoir lieu afin de conserver une qualité de vie satisfaisante pour le client. 

Finalement, la gestion des douleurs chroniques peut s’avérer plus efficace pour la patient lorsqu’il est pris en charge par plusieurs professionnels de la santé (médecin, physiothérapeute, ergothérapeute, massothérapeute, kinésiologue, etc.). L’ostéopathe peut donc référer au besoin lorsqu’il ou elle croit qu’une consultation avec un autre professionnel soit bénéfique pour le patient.

Une consultation en ostéopathie pourrait grandement améliorer votre capacité à gérer vos douleurs et ainsi favoriser une meilleure santé globale.