Blessures aux mains et aux doigts prenez-les au sérieux !

Par Hexa Physio

Tout au long de notre vie, nous utilisons nos mains tous les jours et nous les prenons toujours
pour acquises ! Malheureusement, beaucoup d’entre nous les ignorent lorsqu’elles sont
blessées. Comme tout le reste, nous supposons que la douleur va disparaître ou que la blessure
va se guérir d’elle-même. Cet article traitera de quelques sujets que j’ai remarqués chez les patients concernant les blessures aux mains et aux doigts.

Après avoir discuté avec plusieurs patients à propos de blessures aux mains, j’aime toujours leur demander pourquoi ils n’ont pas cherché à obtenir une aide médicale plus tôt ou même pourquoi ils n’ont pas cherché à obtenir une aide médicale du tout ! De nombreux patients répondent : « Je sais que mon doigt est cassé, il n’y a rien à faire tout comme avec un orteil cassé »……Faux !
Ou encore : « Je n’étais pas au courant que de la rééducation pour une main ou un doigt était possible ».

Contrairement à un orteil cassé, il y a beaucoup d’avenues possibles en rééducation pour un doigt cassé, tout dépend de l’endroit ou du type de fracture. Une approche chirurgicale peut être parfois nécessaire. Il existe un type de rééducation très spécifique en ce qui concerne les entorses aux doigts ou les muscles tendus de la main. Il est essentiel que nous prenions soin de
nos mains et de nos doigts pour le reste de notre vie, car ils sont essentiels à notre vie quotidienne.

Voici quelques blessures courantes qui arrivent à nos mains et à nos doigts : doigt du maillet, doigt de la gâchette, doigt foulé, pouce du skieur, fracture de Bennett (fracture de Boxer), fracture de la main, pour n’en citer que quelques-unes. Comme vous pouvez le constater, de nombreuses blessures peuvent se produire au niveau de notre main et de nos doigts. Au cours des prochains paragraphes, je traiterai des soins médicaux pour quelques-unes de ces blessures.

Entorse du doigt

Ces entorses se produisent au niveau de l’articulation d’un doigt et même du pouce
(généralement appelé pouce du skieur). Une entorse de doigt est un étirement des ligaments
qui entourent l’articulation d’un doigt au-delà des limites de mouvement normal.
Le mécanisme habituel est le suivant : vous vous « bloquez » le doigt ou une balle frappe
directement votre doigt, le poussant dans une direction inconfortable qui ne le plie
généralement pas. Les soins immédiats consisteraient à mettre de la glace sur l’articulation et à
faire examiner l’atteinte par un médecin. Les fractures osseuses ou les déchirures ligamentaires
sont à exclure. Le médecin est en mesure d’évaluer et de poser un diagnostic approprié grâce à
des tests spéciaux, voire à une imagerie spéciale. Si une attelle est nécessaire, nous utilisons
souvent le doigt voisin du doigt atteint afin d’éviter de nouvelles flexions ou torsions et aussi
pour protéger la blessure. Une rééducation appropriée et des exercices de renforcement seront
nécessaires pour récupérer la mobilité complète du doigt tous protégeant cette articulation de
nouvelle blessure.

Une autre blessure commune aux doigts est le doigt de maillet. Lorsque cette blessure se
produit, elle est souvent confondue avec une fracture du doigt en raison de son aspect. Le
mécanisme est généralement une force directe exercée sur le bout du doigt ou même au
niveau de l’ongle, forçant le bout du doigt vers le bas. Cette force sollicite à son tour le tendon
extenseur et finit par rompre l’os, laissant le bout du doigt suspendu en position basse. Cette
blessure nécessite une attelle spécialisée dans les plus brefs délais. Si cela se produit, vous
devrez être évalué dès que possible par un médecin ou un professionnel de la santé pour
obtenir un diagnostic correct. Là encore, une fois l’attelle retirée, il faudra procéder à des
exercices de rééducation et de renforcement pour assurer la sécurité du doigt.

La dernière blessure est le pouce du skieur. Elle survient généralement chez les
personnes qui ont le pouce coincé dans une position alors que le reste de la main se déplace en
sens inverse. Cette blessure entraîne une entorse du ligament croisé antérieur. Il peut s’agir
d’une blessure dévastatrice, selon la gravité de l’entorse du ligament atteint. Souvent, les
patients ne seraient pas en mesure d’utiliser leur pouce normalement ou même de saisir des
objets avec leur pouce (par exemple, tenir une poêle à frire, tourner une clé, etc.). Pour guérir
de cette blessure, il faudrait une attelle d’épice au niveau du pouce qui permettrait au ligament
du pouce de guérir correctement. Même dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale
peut être nécessaire.

Les doigts et les mains ont des rôles très importants dans notre vie quotidienne. Tout
comme ces blessures sont importantes pour les adultes, elles le sont tout autant chez les
enfants puisqu’ils ont encore de nombreuses années devant eux et leurs choix de carrière
futurs peuvent dépendre de la santé de leurs mains.

Donc, si vous vous blessez aux doigts ou à la main, vous devez vous rappeler que toutes les
blessures ne guérissent pas correctement avec le temps. Le manque d’attention sur ce type de
blessure peut causer de nombreux problèmes médicaux ultérieurement à l’incident initial.
Une bonne reconnaissance d’une blessure, conduit à un bon diagnostic, qui conclut un retour
rapide au jeu !